Les principaux conseils pratiques

Effectuer quotidiennement les exercices à domicile avec tout l’appareillage.

- Durant la première semaine, la pratique est  modérée (3 séries de 4 souffles  allongé et 2 séries de 4 souffles  assis sur le Pelviflow) pour parvenir progressivement au protocole préconisé : 5 séries  de 4 souffles couché et 3 séries de 4 souffles  assis sur le Pelviflow.

- Impérativement adapter  le nombre de séries et le nombre de souffles aux possibilités du patient.

- Pour rappel, n’utiliser que  le mode feedback sans stimulation pour les personnes qui sont porteurs d’un pace maker et pour les femmes enceintes. 

-La stimulation interdite pendant la grossesse ( appareilage utilisé en mode feedback) peut-être utilisée immédiatement après votre accouchement.

-La stimulation est à utiliser en seconde intention après avoir levé les blocages à la bonne respiration grâce au souffleur, flowbag et pelviflow.

- Intégrer le souffle dans tous les mouvements mettant en action la sangle abdominale : éternuer, tousser, porter, mais également se lever d’une chaise.

- Respecter les positions et le protocole préconisé.

- Ne jamais inspirer avant de souffler et souffler de manière la plus régulière possible.

- Passer de 4 à 3 orifices ouverts si vous ne parvenez pas à souffler pendant 5 secondes.

- Commencer toujours le souffle par un abaissement du gril costal et du sternum, facilité par le positionnement d'un ou de plusieurs Flowbag.

- Terminer toujours le souffle par une bascule du bassin, facilité par l'utilisation d'un Pelviflow

- Eviter tout blocage ou apnée en cours ou fin de souffle.

- Respecter les temps de repos entre chaque serie de souffles.

- L’abdomen ne doit pas durcir quand vous soufflez.

- L’intensité du courant ne doit pas être désagréable.

- Privilégiez une bonne position sur le Pelviflow pour effectuer une bascule efficace du bassin en fin de souffle.

- Modérer et adapter la pratique en fonction de votre fatigue.

- Modérer et adapter les activités physiques suceptibles de provoquer des résultats contraires aux obectifs souhaités.

- Cesser les pratiques sportives violentes ou inadaptées.

- Dans la vie de tous les jours, accompagner tout geste d’effort par un abaissement du sternum associé à un souffle « protecteur ».
Merci de patienter quelques instants