Le Souffleur

MODE D'UTILISATION DU SOUFFLEUR® - CE dispositif médical

 
C’est la position du diaphragme au début de l’expir qui définit le choix de l’orientation pressionnelle :
 
  • En ne prenant pas d’air avant de souffler dans le souffleur, le diaphragme sera dans sa position de repos dite eupnéique. La contraction concentrique de l’abdomen orientera alors les pressions vers le haut permettant de souffler dans le souffleur en position 4 orifices ouverts. Le manque de puissance fonctionnelle de l’abdomen empêchant les patients de pouvoir vider leurs poumons durant 5 secondes sera compensé en passant le souffleur sur 3 orifices. 
 
  • En prenant un maximum d’air au préalable, de bas en hautle diaphragme poussera les viscères bers le bas (si vous êtes légèrement en flexion) ou vers l’avant (si vous êtes bien allongé). A la fin de l’inspiration profonde, il faut alors souffler dans le Souffleur en position 2 ou 1 orifice ouvert pour freiner la remonté diaphragmatique permettant à l’abdomen d’orienter les pressions vers le bas ou l’avant. 

Objectif rééducatif : entrainer l’abdomen à orienter les pressions vers le haut (avec un diaphragme relâché) de façon à ce qu’il le fasse de manière automatique dans les gestes d’efforts quotidiens. Le duo fonctionnel abdomino-diaphragmatique sera alors compétent pour orienter les pressions vers le bas ou l’avant lors de l’aide à la défécation ou lors de l’accouchement par voie naturelle ou par césarienne.

Cette instrumentation est présentée dans une boite spécifique et à usage unique.

Il aura fallu plusieurs décennies  de travail et de recherche pour parvenir à concevoir cet embout appelé Souffleur, instrumentation universelle en  pratique respiratoire.
Merci d’informer C.I.G. en cliquant sur le lien ici , de toute défaillance constaté sur cet appareil, ayant ou ayant risqué d’impacter l’état de santé d’un utilisateur.
Merci de patienter quelques instants