Méthode GUILLARME

Témoignage Kinésithérapeute Espagnole

Gloria Gastaminza est kinésithérapeute en Espagne

 

C’est le pilates qui a amené Gloria à la méthode.

Elle nous explique à travers son témoignage que « quelque chose n’allait pas bien » et que « le périnée est le plus souvent une victime de ce qui se passe au-dessus. »

« Le protocole de la méthode Guillarme est, à mon avis, simplement génial ».

Lisez son avis 

C´est le « Pilates » qui m´a menée vers la Méthode Guillarme !  Je m´explique 🙂 ….  J´ai suivi des études de kinésithérapeute et me suis orientée vers les gymnastiques douces pour le bien-être global agissant sur le domaine préventif aussi bien que thérapeutique.  Mes outils s´appuyaient beaucoup sur le Pilates et autres techniques de conscience corporelle. 

Assez vite je me suis rendue compte que quelque chose n´allait pas bien.  Je voyais mes élèves et patients sortir le ventre, durcir le ventre, inspirer avec effort, apnées, etc.  Très souvent, en grattant un peu plus, les femmes me parlaient de leurs soucis de périnée, les hommes de leurs hernies.

“Je me suis donc tournée vers le périnée et j´ai suivi pendant des années des formations dans ce domaine.  Petit à petit j´ai compris que le périnée est le plus souvent une victime de ce qui se passe au-dessus de lui et qu´il faut donc s´occuper surtout de la gestion des mouvements respiratoires et des abdominaux pour l´épargner. 

Je me suis donc mise à surveiller de très près la respiration et la synergie abdomino-diaphragmatique de mes patients et élèves.  C´était l´époque (il y a une bonne dizaine d´années) de tout le boom de l´inspire costal, de la fausse inspiration, des exercices hypopressifs, de l´utilisation de l’embout expiratoire Guillarme avec des consignes assez changeantes, du gainage des abdos.  Et c´est vrai que je réussissais à les voir, dans leurs cours et séances, gérer leur ventre avec moins de « pression et poussées ».  Mais …… hélas ! dès qu´elles ne faisaient plus attention (elles me parlaient ou riaient ou toussaient pendant la séance) je voyais tout revenir (des ventres -des diaphragmes- qui poussaient).   J´ai compris qu´elles étaient capables de -plus ou moins- contrôler leurs gestes pendant la respiration consciente mais que dans les actes non contrôlés (et c´est donc toute la journée) elles continuaient d´être « dy synergiques ».

Je suis un jour tombée « comme par hasard » – « quand le disciple est prêt, le maître apparait » – sur le livre de « Rééducation thoraco-abdomino-pelvienne par le concept Guillarme » de Luc Guillarme.  J´ai été ébahie de voir qu´il y avait un homme qui s´intéressait profondément à tout cela depuis plus de 20 ans et qui avait bien décrit, prouvé et repris la bonne synergie abdomino-diaphragmatique -la simple physiologie donc– (comme dit Luc Guillarme : « la physiologie ne s´invente pas, elle s´apprend ») et qui avait conçu un protocole simple et, surtout, efficient, pour établir une vraie rééducation. Ce qui s´est désinstallé il faut le reprogrammer avec patience et pratique journalière : « Inconsciemment incapable, consciemment incapable, consciemment capable et, finalement, INCONSCIEMMENT CAPABLE ». Je me suis ruée sur cette formation -j´ai eu la chance de faire la connaissance de cet homme passionné par ses recherches qu´était Luc- et je me suis mise à pratiquer sa méthode.  

Il ne suffit pas de comprendre la physiologie et de la faire pratiquer à nos patients en séance.  Il ne suffit même pas de leur faire exécuter des exercices à la maison sans un cadre qui les garde sur le bon chemin (ou bien ils ne les feront pas, ou, très probablement, ils les inventeront et ne feront que renforcer leur mal-fonctionnement).  Tout cela je l´ai déjà essayé.

Le protocole de la méthode Guillarme est, à mon avis, simplement génial.   Je sais que cela n´est pas par hasard puisqu´il a été développé, ajusté, affiné avec beaucoup d´enthousiasme et savoir-faire pendant des décennies !

Dès la première séance tout est bien cadré -autant pour le thérapeute que pour le patient– et cela en est ainsi pour l´usage de tout le petit matériel (physio flow (embout buccal), sacs de compression thoracique, application) qui accompagne la pratique.  On pourrait penser pouvoir s´en passer une fois que tout est bien compris (j´ai bien sûr essayé 😊) mais… -allez-y ! – cela ne fonctionnera pas … 

Il est agréable maintenant dans mon travail de recevoir en consultation des femmes qui me parlent de leurs soucis abdomino-pelviens et de savoir que j´ai une solution à leur proposer -qui est adaptée à tout âge et à toute condition physique- et qui va vraiment les aider. 

Je conseille vivement à tous les kinés du diaphragme pelvien, mais aussi d´autres spécialités, d´incorporer cet outil dans leur travail.  Puisqu´il respecte absolument la physiologie il n´est incompatible avec nul autre outil qui la respecte aussi.

Je trouve la méthode particulièrement recommandée aux femmes enceintes dans leur souci de bien-vivre leur grossesse et leur accouchement et surtout aussi, d´avoir un outil de récupération de leurs abdos et leur périnée dès le jour 1 après l´accouchement. 

Chez les femmes qui ont des « pesanteurs » vaginales, l´amélioration est déjà perceptible -elles mêmes l´expriment- dès la deuxième semaine de pratique.  Les incontinences s´améliorent souvent très vite également,  tout comme les douleurs par instabilité lombaire et sacro-iliaque. 

Une curiosité : beaucoup de patients me racontent qu´ils aiment bien pratiquer les exercices à la maison parce que cela soulage beaucoup leur sensation « d´avoir un nœud à l´estomac » ce qui est extrêmement fréquent chez les personnes qui ont une dis synergie abdomino-diaphragmatique.  Cela débloque leur diaphragme et harmonise donc l´émotionnel, ce qui les encourage à pratiquer à la maison, solution indispensable pour obtenir de bons résultats.”

Gloria est désormais formatrice de la méthode depuis 2022 et voici les 2 prochaines dates :

11-12 février à Valence

22-23 avril à Madrid

Contatar por whatsapp al 696V877 35 o 655 572 333